Trois mois plus tard, continuons notre petite série de focus avec la maison d’édition Le Tripode. Vous la connaissez sûrement si vous êtes déjà passé.e.s par ici, car il s’agit d’une de mes maisons d’édition favorites. Trois mots : art, littérature, ovni. Tri-pode, un trépied ou bien une soucoupe volante ? Nenni ! Un carré dans un cercle, si on en croit leur logo. Le résultat de tout cela ? Un catalogue renversant !

Premier article d’une longue série, ce billet répond à mon envie de, enfin, aborder la thématique de la grossophobie dans mes lectures (qui s’est transformée tout naturellement en Club des Grosses Lectures). Et si on essayait d’être inclusif.ve.s et éveillé.e.s ? C’est parti !

Finalement, créer une sélection est vraiment un exercice qui me plaît beaucoup. Il me pousse à faire des recherches et à cultiver ma curiosité (déjà si gourmande). Aussi, quand la blogueuse, autrice et militante Cordélia a lancé la seconde édition du challenge de lecture LGBT+, j’ai fait chauffer mon clavier. Voici les ouvrages que je souhaite lire à l’occasion de ce rendez-vous de la toile.

Pour ce premier rendez-vous du Club des Grosses Lectures, je vous propose de vous intéresser à deux ouvrages récemment parus qui sont très rapidement devenus des classiques du militantisme anti-grossophobie.

Parce que quelques fois, replonger dans ce qui a été bon est un vrai plaisir thérapeutique, je vous propose de découvrir ou redécouvrir ces grandes lectures qui m’ont fait vibrer en 2018.

Copyright © PikoBooks 2017